Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Fellini roma et moi au 100 ECS

Fellini?… C’est qui déjà ?

C’est pour répondre à cette question et ne pas laisser place à l’oubli que j’ai entrepris ce récit, hommage à un des plus grands réalisateurs du cinéma mondial et à l’homme surtout, aussi méconnu qu’iconique, singulier, fantasque, complexe, fragile, drôle, rêveur, que mes pas m’ont amenées à croiser et qui m’a donné l’autorisation de rêver à mon tour, ce qui était interdit chez moi, Boulevard de Belleville, dans l’arrière-boutique de mon père boucher, pragmatique, qui devait se lever chaque jour et se battre concrètement pour gagner sa vie et celle de sa famille.
Comme dans le théâtre classique, un décor unique : le cabinet vide, à l’exception d’un siège, d’une psy virtuelle.
Comme au cinéma, des images projetées, des vidéos figureront l’imaginaire, la fantasmagorie.
La couleur de référence sera le rouge : couleur de la vie, du sang dans la boucherie du père, du rouge à lèvres de la mère et de la grand-mère, des rideaux au théâtre, des tapis rouge, des affiches de 8 et 1⁄2, de Roma de Fellini …
Quelques éléments sonores: la chanson italienne, des voix…

L’histoire

FELLINI, ROMA et Moi est une auto fiction.
L’histoire de mon sac, vidé chez une psy et qui raconte ma vie ou quelque chose qui y ressemble : de la chambre froide de mon père boucher, boulevard de Belleville à Paris où, enfant, je rêvais de devenir actrice au milieu des quartiers de viande : « Les rôles, ça se décroche, et toi tu es bien placée avec tous ces crochets dans le frigo de ton père…» disait mon onirique grand-mère, la seule à avoir de l’imagination et du temps à m’accorder, jusqu’à Rome où je fuis à 16 ans pour rencontrer Fellini, ce cinéaste dont elle m’amenait voir les films, son regard, son écoute, ses encouragements qui changeront ma vie et… Venise de nos jours, chez la psy… où la boucle se boucle.
« 8 et 1⁄2 et la Dolce Vita » m’avaient à ce point bouleversée qu’aller rencontrer leur créateur s’imposait.
Tout s’est-il réellement passé ainsi ?
Peu importe, j’y étais, Fellini aussi, occupé à tourner ROMA et à « Être », dans sa fascinante et généreuse complexité, tout comme moi dans la mienne et vous dans la vôtre.
Histoire à la fois personnelle et universelle pour donner courage à ceux qui un jour se mettent en route vers l’inconnu ( l un connu ) : eux-mêmes.
Je ne crois pas en la vérité unique. Je ne crois pas en la vérité. Je crois aux histoires, aux contes avec des zones de lumière et des zones sombres, habitées par des fées, des lutins et des monstres, qu’il faut vaincre ou du moins domestiquer pour que l’histoire avance. Je crois que nous sommes un chaos d’où naissent parfois des poussières d’étoiles …
Il est question ici d’ordonner mon désordre, représentatif de celui de ceux qui ont des rêves qui les dépassent : NOUS.
Cette histoire existera mais pour autant sera-t-elle vraie ?
Ce sera une histoire, du théâtre, du cinéma, des sons, de la littérature, de la sculpture (lumières, costumes) de la peinture (maquillage), de la représentation, des émotions.
Ainsi « LA NAVE VA »

Retro-planning de création:
Du 25 Avril au 7 Mai 2021, le Théâtre Armand de Salon de Provence a accueilli Bunny godillot et Tony Thich en résidence de création. L’équipe technique a ainsi participé à la création de la conduite technique du spectacle en gestation. Le travail se poursuivra en Aout, au 100ecs à Paris 12 ou auront lieu les répétitions. 15 représentations prévues entre le 9 Septembre et le 26 Octobre 2021.

 

FELLINI ROMA ET MOI
de et avec Bunny Godillot
tous les jeudis et les vendredis du 16 septembre au 29 Octobre à 20H30
au théâtre LE 100ecs . ( theatre solidaire)
 100 rue de Charenton, 75012 Paris
Métro Gare de Lyon

Art Scène Radio © 2022. All Rights Reserved.