Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

« J’habite ici » au Théâtre

Amoureux à mobylette, bourgeois très bourgeois, fonctionnaires priapiques, proustiens désabusés, SDF joyeux, vegans et policiers poètes tourbillonnent dans un immeuble que réenchante la concierge, ange gardienne de tous ces démons. Auteur, réalisateur, metteur en scène et directeur du Rond-Point depuis 2002, Jean-Michel Ribes érotise l’ensemble d’un ministère, réinvente avec tendresse ce quartier, ce pays ou ce monde que nous habitons tous, sans épargner « l’effarante connerie du fascisme ». Par son théâtre monstre, il édifie une fresque fantasque aux humanités éclatées. Il cherche « l’air frais à travers la broussaille des certitudes et le bordel des idées » et compose une symphonie urbaine, une mosaïque de l’époque dont l’humour, dit-il, « reste la seule issue de secours ».
Richard Caillat et Jean-Michel Ribes se sont rencontrés autour des créations de Mathilda May au Théâtre du Rond-Point : Open Space (2014) et Le Banquet (2018) récompensées par deux Molières.
De ces rencontres, est venue l’envie de poursuivre leur collaboration complice, véritable pont entre le théâtre privé et le théâtre public, qui conduira au grand retour sur scène de Palace au Théâtre de Paris.
C’est donc tout naturellement que ces deux hommes de théâtre ont eu envie de se retrouver cette saison avec la nouvelle création de Jean-Michel Ribes au Théâtre du Rond-Point, J’habite ici, et aussi prochainement au Théâtre de l’Atelier avec ses savoureuses et fameuses Brèves de Comptoir

NOTE D’INTENTION

Rire quand même !
Un immeuble, un quartier, une ville, un pays, le monde, comme vous j’habite ici.
Comme vous je me faufile entre les morales définitives et les audaces joyeuses, trébuchant souvent, me relevant parfois, entouré d’idiots et crétin moi-même, amoureux, perdu, vainqueur, j’avance à tâtons cherchant l’air frais à travers la broussaille des certitudes et le bordel des idées, touché par la beauté des uns, blessé par la cruauté des autres, je continue, guidé par l’utopie et la vie qui continue elle aussi.
Que vous dire ? Sinon que tout cela finit par me faire rire, énormément rire.
Ma pièce J’habite ici vous en parlera mieux que moi, vous montrant comment érotiser l’ensemble d’un ministère, l’intérêt d’élire un maire incompétent ou stupide au choix, des bienfaits de la côte de bœuf et de la mayonnaise sur les vegans, de l’effet mobylette dans le rapport amoureux, de la solitude d’une concierge ange gardienne d’un immeuble peuplé de démons, des effets néfastes de l’infection urinaire sur la critique dramatique, de l’effarante connerie du fascisme…Et bien d’autres personnages, mosaïque de cette époque dont l’humour reste la seule issue de secours

JEAN-MICHEL RIBES

 


TEXTE ET MISE EN SCÈNE ASSISTANT AVEC

JEAN-MICHEL RIBES OLIVIER BRILLET
OLIVIER BROCHE MAURICE (POLICIER 2) / GILLES FEUILLADE / ANDRÉ MARTINEAU / GANDJI LEVEL MANON CHIRCEN JACQUELINE CARMINEL / SYLVIANE FEUILLADE / FRANCINE / PAULINE /
AGLAÉ TAMBIER DE LISLE / AJDA LEVEL
ROMAIN COTTARD MONSIEUR LARCHER / FRANÇOIS LACOSTE / FLORIAN TAMBIER DE LISLE
CHARLY FOURNIER MONSIEUR DAMIAN / TOM / THIBAULT MAGON-VALIÈRES / RAYMOND BOUCHARDOL ANNIE GRÉGORIO MADAME JANINE, LA CONCIERGE
JEAN JOUDÉ KARIM / JEAN-MARIE FEUILLADE / JIM / MONSIEUR BLONDIN
ALICE DE LENCQUESAING MARIE CARMINEL / SOPHIE / YVETTE LACOSTE /
SÉVERINE MAGON-VALIÈRES / KANTIA LEVEL
PHILIPPE MAGNAN LÉON CARMINEL / ÉTIENNE FEUILLADE / MICHEL
MARIE-CHRISTINE ORRY MADAME PROPRINO / MONIQUE MARTINEAU / ROSE BOUCHARDOL STÉPHANE SOO MONGO JEAN-CLAUDE (POLICIER 1) / HENRI / LE COACH / NAPOLÉON
EMMANUELLE FAVRE JULIETTE CHANAUD HERVÉ COUDERT GUILLAUME DUGUET CATHERINE SAINT-SEVER

 

J’HABITE ICI 

SALLE RENAUD-BARRAULT
3 SEPTEMBRE — 17 OCTOBRE 2021, 21H

 

Art Scène Radio © 2022. All Rights Reserved.