Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

LES VOYAGEURS DU CRIME, UNE AVENTURE PALPITANTE AU THÉÂTRE LE LUCERNAIRE

Après la pièce Le Cercle de Whitechapel, la scène nous ouvre à nouveau les portes de l’intrigue, la plupart des personnages reviennent bousculer notre « train-train »quotidien; Les Voyageurs du crime nous embarquent dans un wagon hors du temps, le Théâtre a le pouvoir de nous faire voyager, installés confortablement, nous regardons les paysages défiler et l’histoire se dérouler…

Les voyageurs du crime nous proposent un périple, une expédition envoûtante autour d’une enquête policière. Après ce confinement cérébral, il est vrai que d’embarquer dans une intrigue jouée au Théâtre est agréablement surprenant, le divertissement sur scène n’a jamais été un crime, pourtant quand la scène de crime se joue au LUCERNAIRE, le crime devient presque PARFAIT

Les voyageurs du crime, c’est quelques références bien connues du public, mais c’est surtout et avant tout, une création fine, intelligente et pertinente, signée Julien Lefebvre; Le Théâtre devient une scène de «méninges» en quête de justice dans l’univers distingué du plus célèbre train du monde: L’Orient Express

Un voyage dans le temps, hors du temps au début du XXème siècle, des personnages mystérieux, Madame Mead, une stricte préceptrice anglaise, Miss Cartmoor, surnommée « la Sarah Bernhardt de Buffalo », Monsieur Souline, un maître d’échecs ou encore le célèbre Bram Stoker, créateur de Dracula, le dramaturge Bernard Shaw et Arthur Conan Doyle, père de Sherlock Holmes nous entraînent à bord d’une aventure palpitante, des comédiens d’exception et une mise en scène harmonieuse, synchronisée  avec le déroulé de l’histoire, le tout, offrant un moment fabuleux de Théatre.
Costumes, décors, écriture, mise en scène, jusqu’au restaurant et au menu dédié à la pièce. Tout était remarquable pour passer une soirée unique au Théâtre. Il prend enfin sa place

Ce Théâtre manque tant aux esprits  curieux, imaginatifs et créatifs. Celui qui fait incliner l’ego de la médiocrité et de la paresse intellectuelle. Merci à cette formidable équipe de raviver la flamme et de bousculer  la flemme!

Le spectacle est fait pour être vivant, il est la dernière brèche par laquelle s’éclipsera la paresse et l’exiguïté infligée au monde d’aujourd’hui.

Une pièce de théâtre, doit être le lieu où le monde visible et le monde invisible se frôlent, se caressent et se heurtent; Hier soir au Lucernaire le pouvoir du Théatre a pris tout son sens et tous mes sens grâce aux voyageurs du crime, le talent des comédiens a fait le reste…

 

Un voyage à faire absolument! Seul accompagné ou en famille !


RÉSUMONS

Après le Cercle de Whitechapel, préparez-vous à un voyage mouvementé avec Les Voyageurs du Crime !

En 1908, l’Express d’Orient (bientôt renommé “Orient Express”) quitte la Turquie déchirée par une guerre civile. A bord, on s’affaire pour satisfaire des passagers hauts en couleur comme madame Mead, une stricte préceptrice anglaise, miss Cartmoor, “la Sarah Bernhardt de Buffalo”, monsieur Souline, un maître d’échecs, ou encore Bram Stoker, le créateur de Dracula


Mais alors que deux nouveaux arrivants (le dramaturge Bernard Shaw et Arthur Conan Doyle, le père de Sherlock Holmes) rejoignent le train, une jeune fille hurle que sa mère a disparu.

L’enquête s’annonce difficile, et les voyageurs vont aller de surprises en surprises durant une nuit de mystères, de meurtres et d’aventure !

En voiture pour le crime !

Auteur : Julien Lefebvre
Artistes : Stéphanie Bassibey, Marjorie Dubus, Céline Duhamel, Ludovic Laroche, Etienne Launay, Pierre-Arnaud Juin, Jérôme Paquatte, Nicolas Saint-Georges
Metteur en scène : Jean-Laurent Silvi

 

LUDOVIC LARAOCHE EN INTERVIEW SUR ART SCÈNE RADIO

 

« LES VOYAGEURS DU CRIME »

Actuellement au Lucernaire 

Du Mardi au Samedi à 21h00

le Dimanche à 18h00

 

Art Scène Radio © 2023. All Rights Reserved.