Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les aventures de Roberta : Deux cultures racontées avec humour et légèreté

Roberta s’est inspirée de ses aventures à Paris lors d’une mission de 6 mois pour créer un spectacle solo. Apprendre le français et écrire en français ont été des défis, mais avec l’aide de ses collègues et des cours de français, elle les a surmontés. Ses sketches reflètent la vie parisienne et italienne, et son spectacle a évolué grâce à des collaborations et des adaptations. Ses performances ont suscité des standing ovations à Limoges, et elle a lancé le “Divina Comedy Show” à Paris pour promouvoir les artistes italiens en France. Naviguant entre l’écriture et la présentation en français et en italien, ses projets futurs incluent un spectacle en italien sur la culture française et un second spectacle plus culturel bilingue.

INTERVIEW 
Djazia Ahrénds : Qu’est-ce qui vous a inspiré à partager vos aventures à Paris à travers un spectacle solo ?

Roberta Cecchin : Quand je suis arrivée en France je ne parlais pas français (je pensais pouvoir parler anglais ahaha) et je suis venue pour une mission de 6 mois, comme ça je faisais tout ce qu’on peut faire à Paris :). Entre la méconnaissance de la culture et de la langue, je collectionnais beaucoup d’aventures et mésaventures que je racontais à mes collègues pendant les pauses café désormais nommé “qu’est-ce que l’a fait una Roberta a Parigi”. Tout le monde me disait que je devais écrire un spectacle et voilà. En plus moi j’adore partager tout ce que je découvre sur mes 2 pays  

Comment avez-vous trouvé le processus d’apprentissage du français et quels défis avez-vous rencontrés en écrivant et en interprétant votre spectacle dans une nouvelle langue ?

Apprendre le français à 42 ans ça a été un vrai défi. J’ai appris le français sur place par imitation, je n’ai jamais vraiment étudié le français mais en 6 mois j’étais capable de m’exprimer plutôt bien…. En revanche l’écrit…Mamma Mia quel cauchemar au début je mettais 10 min pour écrire un mail. Mes collègues m’ont vraiment aidé et heureusement le français n’est pas le polonais. Au delà de la langue il y a les codes qui sont totalement différents entre français et italiens. Nous, nous n’avons pas toutes les formes de courtoisie qu’il y a en France, et pour exemple nous utilisons beaucoup l’impératif. Les Français ont une vraie allergie pour l’impératif.  J’ai pris de vrais cours de français à partir de fin 2019, quand j’ai décidé de me lancer dans l’écriture du spectacle, il a été faite pendant mes 3 ans d’école de One Man Show, ce fut fondamental, car même les codes de l’humour sont différents. J’ai eu et j’ai 2 grand défis en écrivant et en interprétant mon spectacle :
– faire rigoler ensemble (et pas les uns des autres) Italiens et Français, 2 publics avec des références différentes et très susceptibles
– l’articulation ! ok que mon accent « ça chante » mais il faut que tout le monde me comprenne sans effort. C’est pour cela que je suis allée chez l’orthophoniste 

Quels aspects de la vie parisienne ont le plus influencé votre comédie et vos sketches ?

Toute ma vie en France et aussi en Italie inspire mes sketchs, souvent je dis que moi je n’écris pas sur ma vie, je DECRIS ma vie. Au debut ça a été le travail et les sorties la soir, c’était ma réalité quotidienne avec de plus en plus mon double regard. Je change mon spectacle tout le temps, pour exemple j’ai un sketch sur l’orthophoniste qu’il n’y avait pas au debut, et j’avais une partie sur les sites desrencontres que j’ai réduit au fur et à mesure car je les ai abandonnés depuis longtemps. En ce moment j’ai 3 versions de mon spectacle, dont une dédiée aux universités et aux écoles où je donne beaucoup d’espace à des éléments culturels et historiques. Si je dis Marignan, vous dites 1515. Tous les Français connaissent ça (pas les Italiens) mais c’est une date fondamentale pour les relations Franco-italienne. Vous voyiez ? les sujets sont infinis et tellement intéressants

Pouvez-vous nous parler de votre expérience de création et de mise en scène de votre premier spectacle “Una Roberta a Parigi” ?

Pour la mise en scène j’ai travaillé avec un ami qui est coach d’acteurs, Christophe Avrelain. Après le spectacle a fortement évolué, vu que je l’ai joué 100 fois en 2 ans dans des salles et conditions très différentes. L’évolution majeure ça a été grâce à Avignon, où j’etais accompagnée par Stefano Pepemauro qui a une forte préparation dans la commedia dell’arte et qui m’a aidé à mieux faire sortir les différentes postures, la Roberta qui raconte et qui est dans la relation avec le public, la Roberta qui revit les situations et les ‘personnages’ qui interagissent avec moi. Finalement la mise en scène en lumière est très simple et on passe de la France à l’Italie pendant tout le spectacle

Quelles ont été les réactions les plus mémorables de votre public français et italien lors de vos représentations?

3 standing Ovations à Limoges d’affilée, dont 2 fois sans un italien dans la salle ! mon public en général est composé par des Français qui aiment l’Italie (beaucoup heureusement) et des français qui aiment l’Italie, mais je dois dire que quand il y a des italiens les réactions sont plus fortes, comme ça 3 standing ovations sans italien c’est top (souvent les italiens ils attendent trop des temps et après il n’y a plus des places)

En quoi consiste le “Divina Comedy Show” que vous avez lancé à Paris et quelles sont vos ambitions pour ce projet ?

Le Divina Comedy Show est un plateau humoristique en Italien Il est dédié à tous les italophones. J’étais étonnée qu’il y avait des plateaux en anglais, espagnol, russe et pas italien. Quand on pense qu’ 1 million de français sont italophones et qu’ il y a 400 000 italiens en France. Je l’ai créé en septembre 2022 en collaboration avec Pierfrancesco Aversa. Nous organisons un spectacle par mois avec différents artistes avec des univers différents, Il y a du stand up mais pas seulement, nous avons aussi une harpiste dans le team. Avec le Divina, nous faisons aussi la diffusion de grands artistes italiens en France. Nous irons aussi à Lyon et l’idée est de créer des groupes dans toutes les villes principales 

Comment naviguez-vous entre l’écriture et la présentation de sketches humoristiques en français et en italien?

C’est mon quotidien de naviguer entre mes 2 pays (j’ai la nationalité italienne depuis janvier 2023) et les 2 langues. Les sketchs se nourrissent réciproquement, mais je dois dire qu’ en italien pour l’instant je suis plus stand up comme style et ça nourrit beaucoup plus les sketchs pour les comedy clubs que mon spectacle

Quels sont vos projets futurs en tant qu’artiste comique, notamment en ce qui concerne la production de votre premier spectacle en italien en 2024 ?

J’ai 2 projets futurs :
– Un spectacle en Italien qui n’est pas une transposition de celui-ci mais qui veut faire comprendre la France aux italiens. Les italiens ne savent pas que les français aiment l’Italie par exemple
– Un  autre spectacle encore plus culturel qui pourra avoir une version en français et une en italien. Una Roberta a Parigi c’est une premier spectacle qui parle de mes premiers année à Paris, je parle des clichés en façon intelligent et pas banal (pour utiliser les mots de mon public), mais je parle de l’amour, de la carbonara, du Bidet. On apprend déjà beaucoup, mais je veux aller plus loin et parler de notre histoire

Roberta raconte son histoire d’italienne qui débarque à Paris sans parler français et qui se retrouve d’emblée confrontée aux interminables discussions à propos de la langue, de la cuisine et des coutumes.
L’Italie et la France sont des pays très proches mais qui étonnamment se connaissent assez mal. Si Français et Italiens s’alliaient, ils seraient les rois de la mode, de la cuisine, de l’art de vivre… bref les rois du monde ! Mais un sujet rend encore ces voisins irréconciliables : le foot!
Roberta vous dit tout sur les italiennes, les apéros, la drague, le vocabulaire… D’un côté, le raffinement et les subtilités françaises, de l’autre la Dolce Vita et le tempérament volcanique des transalpins. Un regard authentique qui fourmille d’anecdotes savoureuses et qui permet d’en apprendre plus sur les deux pays… In fine, un incroyable voyage interculturel par la plus italienne des Parisiennes !

Roberta Cecchin revient à Paris, 2 samedis par mois (3 en décembre) à 18H dès le 23 septembre pour vous présenter son spectacle en français avec un bel accent italien

Art Scène Radio © 2024. All Rights Reserved.