Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le Voyage Inspirant de Frédéric Ambrosini, Acteur de passion et de cœur

Les histoires existent lorsqu’on les raconte, aujourd’hui sur les pages d’Art Scène Radio. Frédéric Ambrosini, un Acteur passionné dont le parcours atypique l’a conduit des affaires pharmaceutiques à la scène du cinéma. Découvrez son histoire fascinante, de la réalisation tardive de son rêve d’enfant à ses expériences marquantes dans le monde du cinéma et de la télévision. Frédéric partage généreusement ses réflexions sur la comédie, son évolution en tant qu’Acteur et offre des conseils précieux pour ceux qui aspirent à suivre ses traces.

Art Scène Radio : Pouvez-vous partager l’histoire de vos débuts, à quel moment votre intérêt  pour la comédie a croisé votre chemin?

Frédéric Ambrosini : Le petit Frédéric avait un rêve d’enfant… devenir un jour Acteur de Cinéma… Mais la vie a laissé ce rêve de côté pour diverses raison. Le petit Frédéric a grandi, il est devenu un redoutable commercial dans l’industrie et le milieu pharmaceutique durant 28 ans ….La vente n’est-elle pas une forme d’Acting ?… Est-ce que inconsciemment, ce rêve de Cinéma qui était enfoui au plus profond de lui n’a pas été compensé par ces 28 ans de commerce ?…Et puis, passé la cinquantaine j’ai décidé de tout lâcher pour me consacrer à ce fameux rêve d’enfant et surtout de m’en donner les moyens en prenant des cours d’acting et de techniques face caméra.
J’ai été un bourreau de travail.  J’ai tourné des courts et des longs métrages, des web séries, des émissions à moi « Les Rendez-vous de Fred » ou j’interviewais des amis artistes tel que Patrick Hernandez le célébrissime interprète de « Born to be alive », Nelson Monfort ou encore Jean Pierre Savelli du duo « Petre et Sloan » entre autre…J’ai réalisé des clips publicitaires pour des enseignes. J’ai été Maître de Cérémonie pour des Festivals de Cinéma, et j’ai même été animateur radio sur une radio associative

Parce que je t’apprécie beaucoup, je te déconseille de tout arrêter pour te lancer dans le cinéma… c’est un monde extrêmement difficile qui a beaucoup changé et surtout tu es trop vieux pour ça

Comment votre formation en comédie, notamment avec Elise McLeod et à l’Art Studio Academy, a-t-elle contribué à votre développement en tant qu’acteur?

Sous la direction artistique remarquable de l’acteur talentueux Antoine Coesens en 2017 et de la brillante Directrice de Casting Sophie Nardonne en 2018, j’ai eu l’opportunité d’explorer et d’appréhender les fondements du métier d’acteur à l’Art Studio Academy d’Aurélie Julia Zidi. Leurs conseils éclairés et leur expertise ont été essentiels pour mes premiers pas dans cet univers captivant. Cette expérience a profondément influencé ma compréhension du rôle d’acteur. La rencontre avec Elise, coach en acting a changé ma vie car elle m’a appris les différentes techniques de comportement devant une caméra, ainsi que les techniques pour bien travailler un rôle

Parmi tous les rôles que vous avez joués au cinéma, à la télévision et dans des courts métrages, lequel a été le plus mémorable ou le plus stimulant pour vous, et pourquoi ?

C’est une question hyper difficile.  Je suis avant tout un passionné et j’ai aimé toutes ces expériences… J’ai été très marqué par toutes ces rencontres.
Un jour je croise la route d’un autre passionné de cinéma Stéphane Garrigues réalisateur au seins d’une structure appelée Chocolatine Production, qui était capable d’écrire, de réaliser, de monter, de produire et de diffuser, et même d’organiser des Festivals de Cinéma Indépendants…Il décide de m’embarquer dans son aventure; Après des clips, 2 courts ( Losers et Champagne ) et 2 longs métrages ( Charlie et Le Trésor Perdu ) qui ont obtenu, d’ailleurs, un visa d’exploitation du CNC pour une diffusion en salle de cinéma, je me retrouve un soir d’hiver 2023 au Méga CGR de Narbonne pour la diffusion du film « Charlie ». Ce soir là, le 07 Novembre 2023, le rêve du petit Frédéric venait de se réaliser ! il est officiellement Acteur de Cinéma

Encore une fois, je suis un passionné. Un passionné qui ne lâche rien et qui n’abandonne jamais!

Voudriez-vous nous raconter une anecdote autour de votre métier ?

Par discrétion je vais taire le nom de cette immense actrice de cinéma et de télévision qui m’a dit il y a quelques années : « Parce que je t’apprécie beaucoup, je te déconseille de tout arrêter pour te lancer dans le cinéma… c’est un monde extrêmement difficile qui a beaucoup changé et surtout tu es trop vieux pour ça ( j’avais 50 ans )…. Non, non,, non reste commercial en Pharmacie ! ». 4 ans plus tard au cours d’un dîner à Paris, elle m’encourageait à continuer et me félicitait…. J’en avais pleuré d’émotion

Y a-t-il une différence pour vous entre le métier de  Comédien et celui d’Acteur? 

Le métier de Comédien se focalise généralement sur la performance dans des productions théâtrales, tandis que le terme “Acteur” est plus large et englobe également ceux qui jouent dans des films, séries télévisées, et autres médias visuels. En résumé, tous les comédiens sont acteurs, mais tous les acteurs ne sont pas nécessairement des comédiens, surtout s’ils travaillent principalement dans des domaines autres que le Théâtre

Vos projets récents incluent “LE TRÉSOR PERDU” et “SON PÈRE ÉTAIT UN ARBRE”. Pouvez-vous nous parler de votre expérience de travail sur ces films et de ce qui vous a attiré dans ces rôles particuliers ?

Encore une fois, je suis un passionné. Un passionné qui ne lâche rien et qui n’abandonne jamais! Pour « Son Père était un arbre » , j’avais déjà eu l’occasion de travailler avec le talentueux réalisateur Jauffrey Gallé dans son film « El Che Pito » et je n’avais qu’une seule envie c’est de retravailler avec lui! Il m’a redonné cette chance. En ce qui concerne « Le Trésor Perdu »…. Je suis l’acteur fétiche du réalisateur Stéphane Garrigues (RIRE). Je suis membre de Chocolatine Production et surtout un film de Garrigues ça ne se refuse pas!  

Vous avez participé à des séries telles que “SCENES DE MENAGES” et “UN SI GRAND SOLEIL”. Comment votre approche de la comédie diffère-t-elle lorsque vous travaillez à la télévision par rapport au cinéma ?

L’approche de la comédie varie, selon que vous travaillez à la télévision ou au cinéma, en raison des différences de format et de ton. À la télévision, la rapidité et la constance des gags sont souvent essentielles en raison du rythme rapide des épisodes. Au cinéma, il y a généralement plus de place pour des moments comiques plus élaborés, avec une attention particulière à la construction narrative. La taille de l’écran et la proximité du public influent également sur le style de jeu comique

Vous avez joué dans plusieurs courts métrages, tels que “L’INCURABLE N°13” et “L’INTERROGATOIRE”. Comment choisissez-vous les projets de courts métrages et quel est l’aspect que vous préférez dans ce format ?

J’ai la chance d’avoir un pied à terre dans le sud du côté de Montpellier, et à Montpellier il y a 5 grosses écoles d’audiovisuelle, les étudiants en 1ère, 2ème et 3ème année ont des courts métrages à réaliser dans le cadre de leurs études. J’ai donc eu la chance de pouvoir participer à leurs projets entre 2020 et 2023 une quinzaine de projets. Je disais oui à tout car ils étaient autant passionnés que moi finalement. Concernant  «l’interrogatoire», c’est une seule séquence que j’ai écrit avec l’actrice Laure Le Gal pour nos bandes démos respectives  

Y a-t-il des acteurs ou réalisateurs qui ont profondément influencé votre approche de la comédie et qui vous inspirent encore aujourd’hui ?

Alors oui,  bien évidemment ! Déjà Lino Ventura,  puis Belmondo, mais aussi Bourvil ou encore De Funès. Mais la liste est tellement longue… Kad Mérad, Omar Sy, Daniel Auteuil ou encore Jean Dujardin, ou François CluzetCatherine Deneuve, Marie Christine AdamClint Eastwood, Brad Pitt, Denzel Washington, Tom Hanks…. Même Jean-Claude Van Damme. Côté réalisateurs Français, il y’en a trois, tourner pour eux, serait un rêve absolu : Olivier Marchal, Luc Besson, Christophe Barratier… Bon un 4ème pour la route :  Olivier Mégaton

Comment pensez-vous avoir évolué en tant qu’acteur depuis le début de votre carrière jusqu’à maintenant ?

28 ans de commercial, c’est de l’expérience brute sans, peut-être, les techniques face camera… J’ai commencé une approche de l’acting en 2017 mais ma décision de tout arrêter pour me concentrer exclusivement et uniquement à mon rêve d’enfant et ma passion est arrivée en 2020….J’ai tout arrêté et je me suis dit : « J’ai passé la cinquantaine et le plus important pour moi, maintenant, c’est le temps qui me reste…. Donc c’est maintenant ou jamais ! ». Je me suis donné les moyens en me payant des cours d’acting avec la célébrissime coach Elise Mc Leod dans son école C-Me-Acting Academy…Je vais dire que j’ai les bases…. Après c’est l’expérience qui rend plus fort..J’ai tourné bénévolement pour des élèves d’école de cinéma de ma région, j’ai produit, réalisé et animé ! Je suis un touche à tout . Acteur – Réalisateur – Animateur – Producteur. Chaque jour est un jour où j’apprend

Vous avez joué dans des web séries comme “CPE – C’EST PAS ÉVIDENT”. En quoi travailler sur une web série diffère-t-il des autres formats, et qu’appréciez-vous particulièrement dans ce type de projet ?

Travailler sur une web série diffère des autres formats, tels que la télévision ou le cinéma, principalement en raison de la plateforme de distribution et des contraintes de format. Les principales différences incluent la durée des épisodes généralement plus courte, la flexibilité du contenu, la distribution en ligne, et souvent des budgets plus restreints. De plus, les web séries peuvent bénéficier d’une interaction plus directe avec leur public grâce aux commentaires et aux réseaux sociaux. Depuis presque 2 ans notre duo Père/Fille que j’interprète avec Gabrielle Marie cartonne sur les réseaux sociaux avec des millions de vues et le simple fait de donner du bonheur aux gens me remplit de bonheur et de joie

Avez-vous déjà refusé des rôles? Si oui, pour quelle raison?

Je ne possède pas la célébrité nécessaire pour pouvoir refuser un rôle. Un rôle est un challenge, étant passionné, je suis prêt à relever tous les challenges !

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui aspirent à poursuivre une carrière dans la comédie, en se basant sur votre propre expérience et parcours professionnel ?

Voici quelques conseils généraux pour ceux qui aspirent à poursuivre une carrière dans la comédie:
Formation : Prenez des cours de théâtre, d’improvisation ou suivez une formation en arts du spectacle. Cela peut vous aider à développer vos compétences et à comprendre les différents aspects de la comédie.
Pratique constante : La comédie s’améliore avec la pratique. Participez à des spectacles ouverts, des ateliers comiques, ne craignez pas de prendre des risques dans votre interprétation.
Étudiez les grands comédiens : Analysez le travail de comédiens renommés, observez leur technique, leur timing comique, et apprenez de leur expérience.
Créez votre propre contenu : Dans le monde numérique actuel, la création de votre propre contenu, que ce soit des sketches, des vidéos comiques ou des podcasts, peut vous donner une visibilité et démontrer votre style unique.
Réseautage : Construisez des relations avec d’autres personnes dans l’industrie, assistez à des événements comiques, et soyez ouvert aux opportunités de collaboration.
Gestion de l’échec : Le monde du divertissement est compétitif, et le rejet peut être fréquent. Apprenez à gérer l’échec, utilisez-le comme une occasion d’apprendre et de vous améliorer.

Polyvalence : Explorez différents genres de comédie, que ce soit le stand-up, l’improvisation, le jeu d’acteur, etc. La polyvalence peut élargir vos opportunités professionnelles.

Persévérance : La réussite dans la comédie peut prendre du temps. Restez persévérant, continuez à affiner vos compétences et à chercher des occasions de vous présenter. Rappelez-vous, chaque parcours est unique, alors soyez prêt à ajuster votre approche en fonction de votre propre expérience et des opportunités qui se présentent

1 Comment

  • Anne marie DELTEIL
    Posted 23 novembre 2023 at 19 h 51 min

    Sacré neveu ce Frédéric !

Comments are closed.

Art Scène Radio © 2024. All Rights Reserved.