Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

EUGENE LABICHE : du théâtre fou, drôle et festif.

C’est toujours bon signe de voir une salle pleine et impatiente avant même que le spectacle commence. C’est ce que vous verrez sûrement au théâtre du Lucernaire avant d’assister à L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE. Cette courte de pièce d’Eugène Labiche est interprétée de haut vol par les comédiens de la compagnie Les Motdits.

Après deux ans de pandémie et de fermeture, ils se libèrent d’une frustration trop longtemps contenue. Les voilà joyeux, chantant, riant, gueulant parfois. Heureux de refaire leur métier avec autant de sérieux que de drôlerie, autant de justesse que d’enthousiasme. Et la mise en scène de Justine Vultaggio (également sur scène) y est pour beaucoup. Peu d’espace sur le plateau mais la vie et la folie y sont permanentes.

Une folie qui s’empare des personnages embarqués dans une aventure qui les dépasse. A Paris en 1857, Oscar Lenglumé se réveille chez lui après une soirée très arrosée à l’institution Labadens dont il est membre. Dans son lit il découvre un inconnu  qu’il a rencontré lors de cette soirée. Peu de temps après ils apprennent dans le journal qu’une charbonnière a été retrouvée morte dans le quartier où ils étaient la veille au soir, un crime auquel ils seraient peut-être mêlés…

Il n’y a pas une seconde de répit, les quiproquos succédant aux absurdités, l’extravagance des personnages rivalisant avec les chansons de notre époque. C’est aussi ce décalage qui fait de ce spectacle un moment de théâtre festif, donc  inoubliable. 

Thierry FRERET

 

                                                                                             L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE

                                                                                             Actuellement au théâtre LUCERNAIRE

 

Art Scène Radio © 2022. All Rights Reserved.