En ce moment

Titre

Artiste

ART SCENE RADIO, LA RADIO QUI VOUS ÉCOUTE !


AYELYA répond à nos questions

Écrit par sur 27 mars 2020

Pour Ayelya, la musique est une passion, et elle nous le prouve.
Au Passage Des Artistes a eu le plaisir de lui poser quelques questions liées à son parcours
La musique a toujours fait partie de ta vie, c’est une histoire de famille ?

Chez nous, il y a toujours eu de la musique. Famille de grands mélomanes mais que des casseroles à la maison 🙂
En Afrique, par contre, j’ai un oncle et une cousine qui pousse aussi la chansonnette, et on nous appelle tous les trois les échos d’Ekossodi, ma grand mère paternelle (dont je porte Aussie le nom) qui était réputée dans son village et aux alentours pour sa voix.

The Voice fut un tremplin? Que t’a apporté cette aventure ?

The Voice m’a apporté la certitude d’être télégénique car les voies d la télévision sont un peu impénétrables pour ceux qui veulent y entrer. Ca m’a apporté de la visibilité et surtout la bénédiction de mes parents.
Aussi lettres soient-ils, je pense que pour les immigrés congolais  qu’ils seront, la mention TF1 a fini de les persuader qu’ils n’étaient pas victime de leur amour parental. Comme un signe pour eux que je me trouvais là où je devais être que c’était pas un pari si risqué et qu’ils pouvaient désormais lâcher prise quant à mon avenir.

Professionnellement, tu as grandi avec des Artistes connus et reconnus, choriste de Youssoupha, qu’as-tu appris de ces collaborations ?

J’ai appris que les trous de mémoire arrivent aux plus grands (lol). Plus sérieusement, tourner avec un artiste comme Youssoupha c’st très formateur.
Il est aux manettes de son show de A à Z. Il sait ce qu’il veut mais sans laisser la place aux bonnes idées. Avec des petits cours de management et surtout des cours de stand up 🙂 C’est un véritable showman et donc c’était très instructif pour moi de le voir intéragir avec le public et gérer la foule.

D’où puises tu tes inspirations, tes couleurs musicales ?

La vie influence ce que j’écris et le mood dans lequel je fredonne. Je puise dans mes émotions qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Avant je courais harceler Clyde pour qu’il donne vie à ma mélodie en construisant la prof autour.
On composait beaucoup dans ce sens mais aujourd’hui ça part aussi souvent de Clyde qui joue un truc qui me fout les poils et sur lequel on va rester bosser pendant des heures

 

Quels sont les messages que tu souhaites véhiculer à travers tes chansons ?

Il y en a tellement ! Loin de moi l’envie de jouer les donneuses de leçon donc je laisse le soin aux lecteurs de découvrir mes bonnes notes en chansons. Ca passe mieux 🙂 Mais si je devis n’en faire passer qu’un, ca serait : « Osez tomber le masque et soyez vous même » On ne regrette jamais d’avoir été soi-même

Comment vis-tu cette parenthèse virale, ce confinement? 
Encore un peu sonnée, je l’avoue. Toutes ces dates annulées et reportées…
Une semaine avant le décret débutait le POA Tour de Dadju pour lequel on répétait depuis des semaines, pour ne citer que cette tournée.
Dont pour le moment, le mot d’ordre est « CHILL »
On essaie d’en profiter un peu avec Clyde pour créer mais sans se forcer. Comme la situation risque de durer, on ménage nos montures cérébrales respectives; en profitant de tout c temps qu’on a pour prendre plein de bonnes résolutions healthy que l’on ne tiendra pas et regarder des trilogies
Un nouvel EP arrive fin Mars, peux tu nous en dire un peu plus 
C’est un évènement parce que c’est le tout premier. En mon nom. Et en français.
La vérité est que je me suis beaucoup cachée. Que ce soit en fac de médecine d’abord, puis derrière des artistes, des groupes ou en anglais pour d’autres projets.
Jusqu’à ce que Clyde secoue ma zone de confort.
Nota Bene, c’est donc 7 pense-bête musicaux, 7 post-it, 7 notes à moi même qui me rappelle pourquoi je ne peux plus me cacher et espère qu’il aidera d’autres gens à embrasser pleinement qui ils sont.
Entièrement produit par Clyde, à la maison avec le renfort de bons pots musiciens. Autant de nuits blanches que de kiff à le faire.
Cet EP, c’est vraiment le nôtre avec Clyde, un peu notre coming out de musiciens de l’ombre pour dire aux Charts que l’on existe.
Alors BONJOUR LE MONDE !
Merci Ayelya d’être passée nous voir Au Passage Des Artistes,  nous serons ravis de venir te voir sur scène, d’ailleurs des projets ?

Merci aux Passage des Artistes de m’avoir reçu. Malheureusement côté scène il va falloir s’armer de patience, la faute au covid-19.
Mais une fois le confinement levé, je compte bien présenter cet EP et e défendre sur scène et vous serez les premiers informés !

[vc_video link= »https://youtu.be/w6EDXXCfaps » align= »center »]

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *