En ce moment

Titre

Artiste

ART SCENE RADIO, LA RADIO QUI VOUS ÉCOUTE !


Meylo vous présente son nouveau clip Come Again

Écrit par sur 27 avril 2021

Soul, pop et moderne, Meylo est une chanteuse aux mille facettes. Ladyblues, son premier EP, largement remarqué dans les médias, impose la voix de cette jeune musicienne de 25 ans, par ailleurs guitariste, nourrie de pop, de soul, de reggae. Chaque titre du EP, produit par Vanupié, dévoile un aspect de sa personnalité d’artiste.

Après Dance with me, Lila et Lady Blues, Meylo envoie son quatrième clip en orbite. Come Again est une ode à l’Amour, une véritable « Love song » chaloupée à la mode parisienne, extraite de son premier  l’EP sorti il y a peu chez Underdog Records.
Le clip est réalisé par OBBI et nous mène dans un Paris intime, celui de l’artiste, dans lequel se mélangent modernité et tradition, mode et simplicité, rythme cadencé et légèreté. Meylo est une jeune artiste à l’image de son temps, curieuse, intuitive et pleine de dualité. Laissez-vous entrainer par la voix de Meylo et son séduisant Come Again

Avec son premier EP Ladyblues, Meylo fait le grand saut, entre soul, rock, reggae et influences afro.
De la pop internationale à la musique traditionnelle africaine, en passant par la soul, ses influences sont aussi nombreuses que variées. Souvenir aussi de ses parents qu’elle accompagnait lorsqu’ils chantaient dans leur chorale togolaise où les tam-tams retentissaient. Un univers qui avec le temps s’est nourri d’autres influences, chanson française, musiques de film mais aussi le hip-hop qui lui apprendra l’art du phrasé et du placé. Cette culture est la matière première de cette artiste autodidacte qui a du se façonner seule, accompagnée de sa guitare, qui lui permet désormais de composer et d’écrire ses propres titres.
De French VIP aux Francofolies de la Rochelle en passant par le Printemps de Bourges, Meylo a déjà fait découvrir sa musique sur nombre de scènes.
Sur cet EP déconcertant de facilité pour une si jeune artiste de 23 ans, Meylo parvient à une synthèse quasi parfaite de toutes ces influences mêlant l’acoustique à la manière d’un Fink, à la soul la plus sensuelle d’une Adele ou d’une Lauryn Hill.
Ce tout premier disque est le fruit de la rencontre entre cette jeune artiste aussi complète que talentueuse et d’un producteur connu sous le nom de Vanupié. Pas étonnant que le label groove hexagonal Underdog Records (Flox, Otis Stacks, John Milk, The Bongo Hop…), se soit penché sur cette artiste précoce dont l’éclosion rapide ne laisse pas de nous séduire.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture