En ce moment

Titre

Artiste

ART SCENE RADIO, LA RADIO QUI VOUS ÉCOUTE !


MADAME…

Écrit par sur 1 septembre 2020

Célèbre dans les années soixante dix pour son réseau de jeunes filles recrutées et formées par ses soins selon des règles strictes, madame Claude développe élégance et raffinement pour une clientèles d’hommes très influents. Nous sommes très heureux de vous convier à la première de notre spectacle

Quoi de mieux que le clown et le rire pour sublimer détourner et dénoncer un personnage sulfureux dont les motivations rimes avec argent sexe et pouvoir !

De et avec : Anne Cammas , Christina Koubbi, Benoît Remaud, Margot Réminiac

Mise en scène: Christophe Carrère

Madame Claude, de son vrai nom Fernande Grudet, fut dans les années 1960-1970, à la tête d’un des plus grands réseaux français de prostitution de luxe. Protégée au plus haut niveau pendant 20 ans, elle offre le service de ses filles à l’élite : diplomates, ministres, grands patrons, hauts fonctionnaires, artistes… Et même { certains hommes d’état étrangers. A partir de 1974, avec l’arrivée de Valéry Giscard d’Estaing, de nouvelles mœurs, mais aussi en délicatesse avec le fisc Madame Claude est rattrapée par la justice et son commerce périclite.
Une vie de mensonges, de pouvoir et de manigances pour celle qui se targuait d’avoir « rendu le vice joli »

Nous proposons une adaptation libre et théâtrale de la vie de Madame Claude sous le prisme du clown.

Madame Claude, évolue dans les hautes sphères de la politique, dans un monde luxueux, feutré, paré de bonnes manières certes, mais qui sous des apparences de bourgeoise bon chic bon genre, est une des plus grandes proxénètes du 20ème siècle. Il nous est apparut intéressant de croiser ce personnage et « ses filles » avec le clown. Cet être naïf qui s’incarne généralement dans deux types de personnage bien distincts, le bourreau et la victime, entités archétypales complémentaires, indissociables, que représentent ici Madame Claude et « ses filles ». Irrévérencieux, pur, poétique, mais aussi impitoyable, le clown, est par définition dans la corporalité, dans la gestuelle, c’est-à-dire, dans le registre de l’inexprimé. Il dénonce à sa façon l’éducation des « jeunes filles » ou encore leur retour au « bercail » après une nuit de labeur. Le clown demeure subversif parce que son jeu s’inscrit dans un renversement de valeurs

Ainsi, la folie, la tyrannie de Madame, ses conseils absurdes, ses obsessions et ses sautes d’humeur deviennent la règle, alors que « ses filles » tentent, à leur manière, de s’y conformer. Son discours discontinu outrepasse les frontières de la logique, ce qui nous permet d’accéder de plain-pied à l’imaginaire. Aussi, l’envie de croiser ce personnage autoritaire avec le clown nous a semblé être une piste originale. Grâce au clown, tout redevient possible car il sublime, transcende l’univers marécageux de la prostitution, et dénonce la marchandisation de la femme, les abus de pouvoir incarnés par la figure de Madame Claude.

LA COMPAGNIE DES CHAPELIERS:
En Septembre 2013, avec la compagnie Les Arts masqués, Marie Le Stanc, metteur en scène d’expérience, forme un groupe de 6 jeunes comédiennes en professionnalisation autour d’une pièce : Les Laveurs de cerveaux (textes de Matéi Visniec). Ce spectacle est joué au théâtre Les Rendez-vous d’ailleurs de novembre 2013 à janvier 2014. L’émulation engendrée par le spectacle, fédère le groupe et fait naître l’envie de nouveaux projets et de se réunir. Poussée par cet élan, la compagnie les chapeliers est née.
La ligne directrice de la compagnie se dessine clairement autour de projets d’actions théâtrales de nature sociale, éducative et citoyenne. La compagnie a le désir d’engager des projets au cœur d’une réflexion contemporaine, de défendre un théâtre collectif, de recherches et de questionnements.
En mai 2015, La Compagnie présente une adaptation de : Légère en Août, de Denise Bonal et de : Cet enfant, de Joël Pommerat: Ventre Amer. C’est au théâtre les Rendez-vous d’Ailleurs que le spectacle se jouera durant trois mois. Ce projet s’articule autour des droits de la femme dans les années 70 et de son émancipation grâce, notamment, aux lois sur l’avortement.
La dernière création de la compagnie est un spectacle jeune public de théâtre et marionnette: Néva ou l’aventure du recyclage, joué au théâtre de Ménilmontant en mars 2017. C’est une fable écologique originale, sensorielle qui sensibilise au recyclage et à la revalorisation des objets.
Particulièrement sensible à la transmission : elle intervient dans divers établissements scolaires dans le cadre des activités périscolaires. Elle met en place notamment des ateliers de sensibilisation au tri sélectif dans les écoles, et propose également des projets de prévention sous forme de théâtre forum autour de sujets sensibles (addiction aux jeux vidéo, prévention SIDA )

 

LA TANGENTE DU CORBEAU:
Née d’une collaboration entre les sœurs Anne  et Christèle Cammas. L’une artiste et l’autre juriste. Depuis plus de 20 ans, indépendamment de leur parcours professionnels, elles se sont retrouvées sur des  projets artistiques qu’elles ont créés et diffusés avec un intérêt pour les petites formes, les formes atypiques. Gourdonnaises depuis toujours, mais éloignées du Lot pour des raisons professionnelles c’est tout naturellement qu’elles ont décidés de créer leur structure.

La tangente c’est ce point de contact entre une courbe et une droite autrement dit, un point de rencontre original et ambitieux entre public, territoireet artistesd’horizonstrèsdivers.A cettefiguremathématique s’associe l’oiseau, emblème de nos campagnes le corbeau. Malmené par la culture populaire, reconnupoursonintelligenceexceptionnelle,auréoléd’obscures croyances et de sombres à priori, le corbeau, incarne ce qui dérange, ce qui fait peur mais qui doit être dépassé si l’on veut s’ouvrir à l’imaginaire, l’inconnu. Ainsi la tangente du corbeau espère rencontrer un public, curieux, audacieux et prêt à l’aventure.
Production 2020
– Concert Mathieu Barbances Chansons et contrebasse à Gourdon (46)
– Plaisir d’offrir joie de recevoir, un projet d’échange de lettres, pendant le
confinement avec les personnes âgées de l’Ephad de Gourdon avec 12 écrivains pour 13 résidants. En tout plus de 150 lettres écrites à ce jour. Un concert est prévu à l’Ephad de Gourdon pour fêter dignement la fin du confinement

Rendez-vous, le 21septembre 2020 à 20h

Au Théâtre du 100 établissement culturel et solidaire, (100, rue de Charenton, Paris 12ème)
Métro Gare de Lyon ou Ledru-Rollin
RER Gare de Lyon Bus 57 et 29

Plein Tarif : 16€
Tarif Réduit : 12€
Tarif Abonné : 10€
Tout public à partir de 11 ans

infos et réservation: spectacle.madame@gmail.com

L’équipe du 100 se prépare à cette rentrée et à mis en place des protocoles qui permettent d’accueillir le
public et les artistes dans des conditions sanitaires sûres. Le port du masque est obligatoire.

 

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture