Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La parenthèse du mimosa au théâtre de l’Optimist

Il est 3 heures du matin au bar Le Mimosa. Frank est seul. Il boit. Il range. Anne débarque, seule. Elle veut boire et elle dérange. 

Entre celle qu’on n’attend pas et celui qui n’attend plus rien, le petit jeu du chat et de la souris va faire des étincelles. Et si cette rencontre impossible n’avait rien de fortuit.
Entre séduction et provocation, le script est un voyage intérieur, loin de tout exotisme. Gros plan sur des vies en clair-obscur, 2 histoires parallèles se reconstituent en temps réel, sur fond d’Afrique noire. Moteur. Action !

‘’Une succession de scènes comme dans un film avec ses mouvements de caméra et ses plans qui projettent les personnages l’un contre l’autre, ses champs contre champs. Une magnifique pièce qui va marquer le panorama théâtral.’’ Revue-spectacles.com –Jean-Michel Gautier‘’ 2 comédiens stupéfiants de sincérité. On ne voudrait plus les quitter.’’ Regart’s – F. Inesta ‘’Un bijou. Texte dense et fort, aux mots justes, doux ou violents, interprété avec brio.’’ Sélection Sorties – C. Giraud

“Le vieux blasé ruminant sa vie bousculée par la jeune chieuse de service. L’histoire est banale mais dévoilée ici avec pudeur et passion. Un canevas ultra classique, porté avec justesse, férocité et délicatesse, dans une sobriété maximale. Le roman à tiroirs d’une commode qu’on aurait un peu trop bousculée au cours d’un déménagement, et aux résonances très fortes pour nombre d’entre nous.
Le but est de mettre en exergue la vérité intime de deux personnages. L’essentiel est de créer une ambiance émotionnelle que les interprètes doivent s’approprier. A ce moment-là, les expériences personnelles et fictionnelles peuvent se mêler et la pièce éclater dans toute son authenticité.
Et puis, il y a l’Afrique noire francophone. Elle transpire ici sa force immémoriale, son identité viscérale. Lointaine, joyeuse, suintante, mordorée… Terre d’asile et d’exil pour les occidentaux en mal d’exotisme en tout genre; en mal d’être surtout. Abstraite et charnelle à la fois. C’est l’âme africaine entière qui est entrée de pleins pieds dans l’histoire. Dans mon histoire.”

La parenthèse du mimosa

Théâtre de l’Optimist – Avignon
À 13h45

 

Auteur : Grégoire Aubert
Artistes : Marie Ronarc’h, Jean-David Stepler
Metteur en scène : David Teysseyre

Art Scène Radio © 2023. All Rights Reserved.