En ce moment

Titre

Artiste

ART SCENE RADIO, LA RADIO QUI VOUS ÉCOUTE !


La Bajon en interview AU PASSAGE DES ARTISTES

Écrit par sur 24 novembre 2020

Elle cumule sur internet des millions de vues, et elle joue à guichets fermés partout en France. L’humoriste lutte à sa manière contre la morosité en produisant du contenu pour animer sa communauté.

Nous avons le plaisir d’accueillir Au Passage Des Artistes LA BAJON, pour  une promenade humoristique sarcastique et bien évidement caustique !

Djazia: La bajon, bonjour bienvenue Au Passage Des Artistes, j’ai presque envie de connaître ton secret, tu nous le donnes ?

La Bajon: La drogue évidement, tu ne peux pas imaginer ce que ça me fait 🙂

Djazia: Je vais m’y mettre, mais je suis déjà droguée au micro et aux interviews! Ça va faire beaucoup.
Ado tu fais partie d’une troupe de Théâtre, ensuite direction les cours Simon, comment as tu attrapé le virus du spectacle et de la scène ?

La Bajon : C’est  en effet très jeune que j’ai eu envie de faire de la scène, j’ai su très vite que c’est ce que je voulais, j’ai fait d’autres métiers mais la scène est restée dans un coin de ma tête et dés que j’ai eu l’occasion d’en faire je n’ai pas hésité

Djazia: En 2010, tu décides de quitter ton job d’assistante polyvalente, un déclic ?

La bajon : Non, j’ai été virée, c’était le moment pour moi de changer de boulot, de faire vraiment ce que j’aime! Ce fut l’occasion

Djazia: Pour ton spectacle VOUS COUPEREZ, tu as coupé quoi au juste ? 

La Bajon: Pas grand chose au final, je crois même que j’ai tout gardé, il n’y a avait rien à retirer et on a décidé de tout laisser .

Djazia: Quel est l’origine de La Bajon ? 
La Bajon: Ah, j’aurais voulu vous raconter une histoire mystérieuse,  venue du passé, mais non rien de tout cela, mes amis m’appelaient ainsi, dans mon  spectacle justement, je parle de mon histoire, je viens de la Ddass,  alors je voulais parler de mon histoire, un nom est plus important qu’un prénom.

Djazia: Avec Vincent Leroy, vous arrive-t-il de fixer des limites à vos vannes ? 
La Bajon: Rires,  Lui c’est un fou furieux de la blague, il n’a aucune limite, si je devais le laisser faire ce serait un drame 🙂 il va très loin, je suis un peu son garde fou de l’humour, il est explosif, ses vannes choqueraient le monde entier si je le laisser faire ! Rires

Djazia: Justement, tu as déjà eu des remarques désobligeantes, des plaintes au sujets de tes sketches ?

La Bajon: Non, par chance nous n’avons jamais été embêtés par personne, les politiques sont soit remplis d’humour ou alors ils n’osent pas aller dans une confrontation qui au final va plus les desservir qu’autre chose, imaginez plusieurs millions de mauvaises pub:), ça ferait désordre ! Et puis comme avocate je me ferai un plaisir de m’occuper de leur cas ! Rires

Djazia : Comment gères tu le confinement ?
J’avoue que c’est très compliqué, même si nous avons pris le parti de rire et de nous amuser, comme tous les Français j’en souffre beaucoup, c’est une période très compliquée, être privée de la scène est assez douloureux, être avec le public le manque énormément

Djazia : Parlons de ta tournée ?
Oui avec grand plaisir, elle débute en janvier et j’ai hâte, bien sûr si tout va bien, je reprends ma tournée dès le mois de janvier dans toute la France avec mon spectacle VOUS COUPEREZ, avec une escale à Paris, à  l’Olympia le 20 Février 2021, vous avez toutes les dates sur mon site: https://www.labajon.com .

Djazia: La Bajon, Merci infiniment pour cette promenade vivifiante, par ces temps légèrement maussades, merci de nous faire rire sans toutes ces limites imposées, l’humour et la liberté de rire a besoin de vous plus que jamais .

Le Bajon: merci  pour  ce compliment, ça me fait énormément plaisir , à très bientôt Djazia, ET BON ANNIVERSAIRE AU PASSAGE DES ARTISTES

Crédit photo: © Céline Nieszawer

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *