En ce moment

Titre

Artiste

ART SCENE RADIO, LA RADIO QUI VOUS ÉCOUTE !


Ibrahim et les fleurs d’une partition

Écrit par sur 30 mai 2020

Ibrahim Maalouf dévoile un peu plus de son onzième album S3NS, attendu le 27 septembre. Entouré de quinze musiciens, Ibrahim rend sur ce disque hommage à la culture latine et à la musique afro-cubaine
Assise timidement dans le studio St germain, lieu choisi par Ibrahim Maalouf et son équipe pour la découverte en avant première de son onzième album: S3NS
De ma petite carrière d’intervieweuse, je peux affirmer aujourd’hui que le créatif est humilité et modestie, j’ai eu la chance de rencontrer une multitude d’artistes de tous bords, je n’ai été impressionnée par leur génie à réinventer le monde en toute simplicité, le génie te fait briller, la modestie t’illumine… Comme j’aime les artistes !

IBÉ comme on l’appelle affectueusement arrive avec cet air nonchalant qui se marie si bien avec son talent afin de saluer les quelques vingtaine de journaliste présents pour l’événement avec les bras chargés de vinyle du S3NS, celui-ci sent extraordinairement les couleurs , la bonne humeur et les parfums enivrants de la vie .
Ibrahim Maalouf (en arabe : ابراهيم معلوف) est né dans une famille d’intellectuels et d’artistes, fils du trompettiste Nassim Maalouf et de la pianiste Nada Maalouf, neveu de l’écrivain Amin Maalouf, ses livres ont tant bercé ma jeunesse; j’ai voyagé tellement de fois en dansant sur les pages de Samarcande ou Leon L’africain, Ibrahim est aussi le petit-fils de Rushdi Maalouf, journaliste, poète et musicologue


Saviez vous qu’ Ibrahim Maalouf est le seul trompettiste au monde à jouer la musique arabe avec la « trompette à quarts de tons », inventée par son père dans les années 1960.
Quel est le secret d’Ibrahim Maalouf pour donner à la musique ces notes de plus qui la rendent universellement accessible et inclassable.
Ni vraiment jazz, pas exactement pop, et parfois rock, Ibrahim Maalouf devient cet hôte invitant à chaque fois son public à partager sa musique métissée, aérée , et toujours aussi ouverte sur le monde, qui est avant tout, son monde . Sur cet album, on entend des cuivres chauffés à blanc, des percussions énergiques, une rythmique taillée dans le roc et de nombreux invités : d’abord trois pianistes majeurs de la nouvelle génération cubaine de jazz : Harold Lopez Nussa, Alfredo Rodriguez et Roberto Fonseca, mais également le saxophoniste Irving Acaoet la violoniste Yilian Cañizares.

Il le confesse lui même : « Une vie qui a du sens est une vie qui crée sa propre mélodie en harmonie avec son temps, sa pulsation, et qui se régénère et se renouvelle continuellement »
J’ai décidé d’écrire cet article dans ce lieu magique de création, mon inspiration serait aiguisée par la mélodie, moi qui n’était pas douée au piano, mes cours de solfège furent un désastre, je voulait parler de l’album d’Ibrahim Maalouf, assise timidement à savourer ce nouvel album en lévitation absolue et incroyablement en phase avec mon fort intérieur, je voyage à l’intérieur de moi et connectée à chaque note diffusée dans le studio

Les épices révèlent et relèvent les aliments , cet album me donne la même impression de fusion , d’explosion de mes sens … Ibrahim le dit lui même : « S3NS est à la fois une fête et une prière », l’agnostique que je suis aimerait fêter et prier ainsi pour que chaque moment de ma vie soit un renouveau ..

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *