Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Betty Pelissou et William Mesguich : Les Artisans de l’Émotion et de la Beauté Théâtrale

“Lettre d’une inconnue” : Un Chef-d’Œuvre Intemporel de l’Amour et de la Souffrance. Depuis sa première publication en 1922, “Lettre d’une inconnue” de l’éminent écrivain autrichien Stefan Zweig a captivé et ému des générations de lecteurs à travers le monde. Avec son mélange exquis de romance, de drame et de poésie, cette œuvre magistrale transcende les époques pour toucher les cœurs et les esprits de manière profonde et durable. Traduit pour la première fois en Français en 1927. C’est le premier best-seller de Zweig avec plus de 70 000 exemplaires vendus.
“Lettre d’une inconnue“ est une romance sur un fond de notes dramatiques et poignantes, un seul en en scène, interprété avec une émotion bouleversante par Betty Pelissou. Un amour qui s’écrit sur les pages de l’adolescence, une dépendance amoureuse tragique que seule une femme est capable de vivre,  dans une solitude et une soumission immaculées. Aimer jusqu’à s’oublier, aimer jusqu’à l’infini. Aimer jusqu’à en mourir…
Une blessure vive, celle de la perte d’un enfant, fruit d‘un amour passionnel et désintéressé. « Lettre d’une inconnue » est le récit presque fanatique, extrême et obsessionnel d’une femme amoureuse qui s’efface délicatement dans les confidences, elle évoque l’amour suffoquant dans un soupir assourdissant…

Betty Pelissou pousse un cri déchirant, elle porte la voix de l’inconnue, elle nous invite avec ébranlement  sur le chemin  complexe de la passion, une analyse du sentiment le plus extrême, le plus ravageur, mais aussi le plus pur, le plus absolu

La direction subtile et sensible de William Mesguich apporte une touche de grâce supplémentaire à cette production théâtrale remarquable. Sa capacité à capturer l’essence même de l’œuvre de Zweig et à la présenter de manière authentique et émouvante sur scène est véritablement admirable. Avec une mise en scène sobre mais puissante, Mesguich parvient à créer un espace intime où les émotions les plus profondes peuvent s’épanouir et être pleinement ressenties par le public. La mise en scène est sobre, épurée et délicate, une intimité dans laquelle William Mesguich nous plonge avec un soupçon de pudeur et de réserve. La mise en scène souligne la fragilité du personnage comme pour atténuer la puissance, l’intensité et la gravité du sujet abordé par l’auteur 20 ans avant son suicide avec son épouse « Lotte », à Rio

“Lettre d’une inconnue” est bien plus qu’une simple histoire d’amour. C’est une méditation profonde sur les mystères de l’âme humaine, une exploration poétique de la condition humaine dans toute sa complexité et sa beauté. À travers les mots de Zweig, nous sommes invités à contempler les tourments et les extases de l’amour avec une clarté et une profondeur rarement égalées

Dans l’univers théâtral, certaines performances et réalisations se distinguent par leur excellence et leur capacité à toucher les spectateurs au plus profond de leur être. Betty Pelissou et William Mesguich incarnent cette excellence de manière remarquable à travers leur interprétation et leur mise en scène de “Lettre d’une inconnue”. Tout d’abord, l’évidence : Betty Pelissou, dont l’interprétation du personnage principal est tout simplement magistrale. Avec une sensibilité et une intensité remarquables, elle donne vie à l’inconnue avec une profondeur émotionnelle saisissante. Chaque geste, chaque regard, chaque inflexion de sa voix est empreint d’une authenticité et d’une vérité qui transcende le simple jeu d’acteur pour devenir une véritable incarnation de l’âme tourmentée de son personnage. Sa performance est une véritable leçon de théâtre, une démonstration éloquente du pouvoir de l’art de l’acteur à émouvoir et à inspirer.
Quant à William Mesguich, son talent de comédien n’est plus à prouver , celui de metteur en scène s’inscrit dans un même registre: Brillant. Avec une vision claire et précise, il parvient à donner une nouvelle dimension à l’œuvre de Zweig, révélant ses nuances les plus subtiles et ses émotions les plus profondes. Sa mise en scène, sobre et élégante, crée un espace intime où les émotions peuvent s’épanouir pleinement et où le spectateur est invité à plonger au cœur de l’histoire avec une empathie profonde. La façon dont il guide ses acteurs à travers chaque moment de la pièce montre un respect profond pour le texte original tout en apportant une touche personnelle qui rend la production véritablement unique et mémorable.

Zweig écrivait “Lettre d’une inconnue” et mettait des mots sur toute la beauté et la tragédie d’un amour fantasmé et impossible. “Je n’ai rien, rien de toi. Plus d’enfant, pas un mot, pas une ligne, pas de place dans ta mémoire. Pourquoi ne mourrais-je pas volontiers, puisque pour toi, je n’existe?” Une femme écrit passionnément à un homme qu’elle a aimé, qu’elle aime encore. Elle se livre corps et âme et révèle ses sentiments les plus profonds.

Lui, dans cette relation épistolaire, n’existe presque pas. Il est le destinataire et semble avoir oublié. C’est un cri d’amour qui n’a comme écho que l’indifférence, au mieux, une forme de politesse très éloignée de l’attente, mêlée de désir, de la jeune femme.
Zweig, par ce texte, flirte avec l’indicible et dit pourtant les mots les plus beaux du monde. Il ébranle par la dureté de cette parole révélée et permet aussi de faire le deuil de cet amour mort-né… Un moment de Théâtre à ne pas manquer !

 

 

Lettre d’une inconnue

Théâtre Le Lucernaire – Paris

Du 20 Mars au 12 Mai

Auteur : Stefan Zweig
Artistes : Betty Pelissou
Metteur en scène : William Mesguich

Art Scène Radio © 2024. All Rights Reserved.