Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

“Du domaine des murmures “: Une Odyssée Mystique au Cœur du Moyen Âge

La pièce « Du domaine des murmures » adaptée de l’œuvre de Carole Martinez par Jessica Astier, nous plonge dans un univers à la fois mystique et charnel, au cœur du Moyen Âge. Cette adaptation théâtrale, jouée au Théâtre du Roi René, réussit brillamment à capturer l’essence poétique et dramatique du roman original, racontant l’histoire extraordinaire d’Esclarmonde.

L’Intrigue

L’histoire débute en 1187, lors du mariage d’Esclarmonde, une jeune femme du Domaine des Murmures. Refusant de prononcer les vœux matrimoniaux, elle choque toute l’assemblée en choisissant de se consacrer à Dieu. Sa décision radicale de vivre en recluse, emmurée jusqu’à sa mort, est à la fois un acte de foi et de rébellion contre l’autorité paternelle. Ce choix, cependant, la mène bien au-delà de la simple solitude : Esclarmonde se retrouve à la croisée des chemins entre les vivants et les morts, influençant son époque et les destinées des pèlerins et croisés.

Interprétation et Mise en Scène

Jessica Astier, qui interprète Esclarmonde, offre une performance captivante et émotive. Sa présence sur scène est magnétique, capable de transmettre la complexité des sentiments de son personnage : la dévotion, la douleur, l’isolement, mais aussi la force intérieure et l’inspiration qu’elle diffuse autour d’elle. La mise en scène de William Mesguich est ingénieuse, utilisant habilement l’espace restreint de la scène pour symboliser l’enfermement d’Esclarmonde tout en laissant place à des moments d’évasion et de rêve.

La scénographie, également conçue par Jessica Astier, soutient puissamment cette ambiance. Les décors de Grégoire Lemoine et les costumes d’Alice Touvet ajoutent une dimension historique réaliste, tout en renforçant le côté onirique de la pièce. Les vidéos de Mehdi Izza et la création sonore de Tim Vine enrichissent l’expérience sensorielle, plongeant le public dans un état proche de la contemplation mystique.

Thèmes et Réflexions

La pièce aborde des thèmes profonds et universels : le sacrifice, la liberté, la spiritualité, et la condition féminine. Esclarmonde, par son choix radical, devient une figure emblématique des femmes de son temps, mais aussi un symbole intemporel de résistance et de quête de sens. La mise en lumière de son destin nous interroge sur la notion de réclusion, volontaire ou imposée, et sur la puissance spirituelle et morale que peut en découler.

Expérience Poétique et Mystique

La pièce est une véritable expérience immersive. La narration poétique de Carole Martinez, respectée et magnifiée par l’adaptation de Jessica Astier, transporte le spectateur dans un voyage intérieur intense. La pièce parvient à mêler réalité historique et imaginaire, offrant une vision onirique et mystique de la vie d’Esclarmonde. Les murmures du fantôme de l’héroïne, qui résonnent à travers les âges, nous rappellent la persistance de son esprit et de son histoire.

Conclusion

En somme, Du domaine des murmures est une œuvre théâtrale profondément émouvante et riche de sens, qui célèbre la mémoire et la force des femmes à travers l’histoire. La performance de Jessica Astier et la mise en scène de William Mesguich forment un duo harmonieux, délivrant une pièce d’une beauté rare et d’une profondeur saisissante. Pour ceux qui savent tendre l’oreille, le murmure d’Esclarmonde est une invitation à la réflexion et à l’émerveillement. Une expérience théâtrale à ne pas manquer, célébrée à juste titre par le Prix Goncourt du Lycéen en 2011.

« DU DOMAINE DES MURMURES »

du 3 au 21 juillet relâche les 8, 15 juillet
10h00 1h15
ROI RENÉ (THÉÂTRE DU)
Salle : Salle du Roi – S’y rendre
Langue principale : français
Public : Tout public à partir de 14 ans

 

Art Scène Radio © 2024. All Rights Reserved.