En ce moment

Titre

Artiste

ART SCENE RADIO, LA RADIO QUI VOUS ÉCOUTE !


ALI HIRECHE: PIANISTE

Écrit par sur 4 octobre 2020

Ali Hireche a découvert le piano dès sa plus tendre enfance mais a joué nombreux autres instruments : »Mes parents bien que n’étant pas musiciens, écoutaient beaucoup de musique. Quant au choix du piano, l’instrument me plaisait, voilà tout. Le violon me tentait et au cours de ma formation musicale j’ai pratiqué le clavecin, le trombone, la batterie et la guitare. Ali Hirèche commence ses études musicales avec le pianiste Antonio Ruiz-Pipo. A l’âge de 15 ans, il s’installe en Italie où il poursuit sa formation au conservatoire G.Verdi de Milan sous la direction de Riccardo Risaliti. Il y obtient un premier Prix avec les félicitations du jury en 1997. Parallèlement il est admis à l’académie de Imola”incontri col Maestro”, ce qui lui permettra de participer notamment aux Master Class d’Alexander Lonquich, Andrei Jasinzky et Louis Lortie… »Mon installation en Italie, était dûe aux obligations professionnelles de mon père. Ensuite, cela m’ a permis de fréquenter l’académie de Imola, puis la fondation pour le piano de Cadenabbia qui offre un cadre d’exception aux pianistes qui ont la chance d’y participer. »

Effectivement il fréquente ensuite la Fondation pour le piano de Cadenabbia où il se perfectionera aupres d’artistes eminents tels que William Grant Nabore, Andraas Staier, Dimitry Baschkyrov, Charles Rosen, Peter Frankl et Boris Barman.

Dès ses 15 ans Ali Hirèche se produit aussi bien en récital qu’avec orchestre en Italie(Milan, alle Verdi, salle Puccini) qu’en Allemagne(Munich, Gasteig, Baden Baden) Autriche etc…

Il participe aussi a de nombreux concours internationaux et remporte plusieurs prix: Concours International Rovere D’Oro 1993, Concours International de Senigaglia 1995 Prix de la Critique au Concours Europeen de Taranto 1998, Deuxième prix au Concours International Luciano Gante Premier Prix au Concours La Fenice di Venezia 1999.


L’artiste   obtient le premier Prix des rencontres internationales de Mée sur Seine, exclusivement destinées aux lauréats de concours internationaux..  » En réalité, je n’ai pas participé à énormément de concours si je compare ma fréquentation à celle de beaucoup d’autres de mes collègues. C’est une expérience comme une autre dans la vie d’un jeune musicien, mais laquelle, à mon sens, à une grande limite: celle de la rendre positive qu’à partir du moment où vous gagnez. Et comme, gagner un concours dépend d’une série innombrable de facteurs très aléatoires pour ne pas dire, extra-musicaux, j’ai toujours fréquenté avec modération les concours. Somme toute, ils n’ont pas grand chose à voir avec la réalité du concert. Cela étant dit, j’ai grandement profité en Italie, en terme d’opportunités professionnelles, de mon premier Prix au concours organisé par le théâtre La Fenice de Venise, réservé aux premiers prix de conservatoires avec félicitations. »

Suite à ces nombreux succés, Ali Hirèche poursuit sa carrière au cours de laquelle il se produit dans le cadre de saisons prestigieuses en Italie a Milan, Venise (Palafenice, Théâtre Malibran, Ateneo Veneto), Palerme(Théâtre Politeama) avec l’orchestre symphonique de Sicile, Bologne (Théâtre comunale)ainsi qu’au Théâtre de Budrio dans le cadre du “Bologna festival”, Padoue, Varese, Rome, festival de “Riva del Garda” avec l’orchestre” Junge Philarmonie Salzburg”, au festival ”Valentiniano”de Rieti, Villa Carlotta de Tremezzo…Quant à son meilleur souvenir de concert..« J’ ai de nombreux souvenirs de concert. En général mes meilleurs souvenirs sont toujours liés aux sensations d’osmose entre public, compositeur et interprète ce qui n’est pas toujours le cas mais ces moments magiques de suspension sont aussi liés à un travail de tous les instants. »

 

Aprés plusieurs années passées en Italie, Ali Hirèche retourne en France. Dés 2003 il est invité à la salle Cortot, aux festivals ”Piano en Valois” (2004 2007), Cordes sur Ciel, Deauville, Pays Briard et joue pour la première fois en Afrique du Sud avec le Durban Symphony Orchestra sous la direction de Nicolas Cleobori… »Je suis rentré en France en 2005, tout simplement pour élargir mes horizons professionnels. Et découvrir la vie musicale parisienne. Cela m’ a permis, entre autres, de jouer dans certains festivals ( Piano en Valois, festival de Deauville, Salle Cortot à Paris, ect…)et d’y enregistrer mon cd Brahms. »

Ali Hirèche a en outre effectué plusieurs enregistrements discographiques pour “Tau records”, ”Assicurazioni Generali”, radiophoniques pour France Musique, ”Radio Classica” (en tant qu’auteur et producteur de l’emission “Il pianista”) ainsi que pour la télévision nationale italienne (Rai). En novembre 2010 son premier cd Brahms est sorti sous le label Integral(voir plus bas)

Parmi les prochains concerts d’Ali Hirèche lui tiennent particulièrement à coeur deux festivals auxquels il participe en Italie, avec un programme Schumann-Liszt, de plus, un concert en septembre à l’église écossaise de Paris, un programme entièrement dédié à Schumann.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture