Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

William Mesguich, monumental dans le rôle de Richard III

Bossu et laid, il se dit lui-même « si mal adapté à être amant que j’ai décidé de devenir méchant.  »

« Richard III, explique William Mesguich, est un concentré d’apocalypse qui se déroule sous nos yeux et qui rappelle tragiquement les agissements de tous les extrémistes assoiffés de pouvoir.  C’est une fresque dantesque, un récit qui réfléchit le monde. »

Le THÉÂTRE est en réalité ma plus grande histoire d’amour, un amour vertigineux et sans doute impossible… Le monde actuel est cruellement vide et sans contenu, alors le Théâtre rase les murs et les jolis mots sont remplacés par les # et les MDR

Dans les bras de la réalité je tente de l’oublier, je valse pour me persuader qu’il ne compte plus pour moi cet ingrat, mais lorsque je le croise à nouveau mon cœur ne palpite que pour lui …

J’avais oublié à quel point il m’avait manqué. Il suffit qu’il m’ouvre son rideau pour que j‘abdique à nouveau..

Merci infiniment au comédien et metteur en scène William Mesguich pour ce moment unique, j’avais oublié que la passion était une maladie incurable, grâce à des artistes comme lui, je sais à présent que je ne veux pas guérir de cet amour !

Le Théâtre vous rappelle à l’ordre, il est le gardien de l’esprit, il sait le maintenir éveillé et éternellement émerveillé. Un RICHARD III drôle et diabolique, un monstre aussi fascinant que répugnant.
Une funeste réputation d’homme de pouvoir, sans scrupule, sanguinaire et ambitieux. 

Un spectacle, que dis-je, une fresque dantesque, apocalyptique et effroyable peinte avec minutie, caressant la perfection, valsant avec les mots, une signature incisive, une verve poignante, parfois sanglante

La pièce d’un autre William a sans conteste largement contribué à la diffusion de la légende sombre du roi usurpateur, meurtrier et tyrannique, un roi de la fin du moyen âge

Une parenthèse qui vacille entre ravissement et aversion, une ambivalence de ce personnage historique aussi déstabilisante qu’interessante à interpréter. Un grand moment Théâtral que je vous conseille vivement d’aller voir notamment au festival d’AVIGNON, au Théâtre des Gémeaux

Merci infiniment à William Mesguich et toute sa formidable troupe pour ce moment captivant !
UN GRAND BRAVO POUR CE TRAVAIL FABULEUX

RICHARD III

Comédiens :
Estelle Andrea, Madeline Fortumeau, Nadège Perrier, Thibault Pinson, Alexandre Bonstein, Xavier Clion, Alain Guillo et William Mesguich 

Mise en scène :
William Mesguich 

Art Scène Radio © 2024. All Rights Reserved.